§ Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي :: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours
Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion

Recherche personnalisée

Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Les Concours -> Concours d'accès au Cycle Normal de l'Institut Royal de l'Administration Territoriale : IRAT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:26 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant

 
Croissance économique et développement 2007-2015


        
 
Lien de Téléchargement Par Ici :
      
 

      

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Publicité







MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:26 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:30 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant

 
Les principales réformes juridico publique au Maroc


          
 
Lien de Téléchargement Par Ici :
        
 

        

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:51 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant



LE NOUVEAU CONCEPT DE L'AUTORITÉ :
Les nouveaux agents de l’Etat


Lamine Belarbi
01 Décembre 2007

 


Il y a huit ans, Le Roi Mohammed VI a lancé le nouveau concept de l’autorité, tirant racine de la nouvelle ère. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts jetés entre le citoyen et l’administration, alors qu’ils étaient presque des ennemis jurés.
    

Mardi 12 octobre 1999. Au Palais Royal de Casablanca, un nouveau concept est né. Ce jour-là, Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est adressé aux responsables des régions, wilayas, préfectures et provinces du Royaume, cadres de l’administration et représentants des citoyens pour expliciter le nouveau concept en ces termes : «Nous voudrions à cette occasion, expliciter un nouveau concept de l’autorité et de ce qui s’y rapporte, un concept fondé sur la protection des services publics, des affaires locales, des libertés individuelles et collectives, sur la préservation de la sécurité et de la stabilité, la gestion du fait local et le maintien de la paix sociale».

Une fois le concept arrêté, la feuille de route est précisément tracée, la responsabilité, note le Souverain exige un contact direct avec les citoyens et un traitement sur le terrain de leurs problèmes, en les associant à la recherche des solutions appropriées.

Ou encore : «Notre administration territoriale se doit d’axer son intérêt sur des domaines qui revêtent désormais une importance particulière et un caractère prioritaire, comme la protection de l’environnement et l’action sociale, et de mobiliser tous les moyens pour intégrer les couches défavorisées au sein de la société et assurer leur dignité». Le choix du verset coranique de clôture est révélateur de cet esprit qui anime le Roi : «Je ne veux que réformer autant que je peux. L’assistance ne me vient que de Dieu. Sur Lui je m’appuie et vers Lui je reviens repentant». Tout un programme.

Dignité

Le citoyen, désormais, le substrat humain de l’administration est également une raison d’être de l’Etat: autrefois conflictuelles, ses relations avec l’autorité changent de nature et de degré de cohésion. Longtemps entité sinon étouffante, du moins réductrice, l’administration s’oriente depuis ce discours vers une nouvelle acceptation. Elle devient vecteur économique et social à même de nourrir la confiance dans le pays auprès des partenaires économiques et des institutions financières et monétaires.

Le discours royal a été sans concession, et a clairement identifié les «entraves structurelles, telle la discordance au niveau des centres de décision et le fossé existant entre l’esprit et la lettre des lois». Les citoyens, eux-mêmes devenus partenaires de l’Etat sont priés de prendre part aux débats et exposer leurs points de vue pour arrêter les choix adéquats au niveau local, «ce qui ne manquera pas de consacrer les vertus de la concertation et du dialogue, dans la franchise et la clarté». Depuis, les commis de l’Etat et autres responsables territoriaux sont «piochés» dans des domaines afférents, telle l’ingénierie ou les universités. Les classiques agents de l’Etat sont de plus en plus rares.

Il n’est plus une curiosité de trouver un universitaire ou un technicien d’excellente facture présider aux destinées de telle ou telle wilaya ou service de sécurité. Des «pontistes» et universitaires donnent corps aux nouveaux concepts d’autorité qui prendra tout son élan avec l’Initiative nationale de développement humain, vrai programme de lutte contre la précarité. Mais aussi, carnet de charge pour les autorités du pays. La sécurité se professionnalise davantage et les soucis des droits intéressent autant sinon davantage que ceux des devoirs. L’image de la police, par exemple, a agréablement changé. Reste que ce concept référentiel n’est plus une mesure décrétée qui est l’évidence de la force du texte, mais elle participe d’une grande transformation au sein des rouages de l’Etat, libéré des boulets du passé.
A noter que le nouveau concept, lancé après moins de quatre mois après l’avènement du nouveau règne, est consolidé par un renouveau de l’appareil de justice. En témoignent la création des tribunaux administratifs, de commerce et les tribunaux de la famille, le nouveau code de procédure pénale, l’adéquation de la législation nationale avec les conventions internationales ratifiées par le Maroc. Autant dire, que tout le système juridico-policier a reçu un coup de jeune !

La question de la sécurité n’est plus une phobie étatique, mais les citoyens, à chaque, fois que l’occasion se présente font preuve d’une parfaite coopération. Une preuve supplémentaire que la confiance est là !

 
_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:52 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant


Des choix irréversibles

Dans un contexte géopolitique difficile et un monde marqué par la montée des extrémismes, le Maroc a fait le choix de la voie démocratique qu'il assume pleinement.

Pour se prémunir contre tout retour en arrière et rendre le processus de démocratisation définitivement irréversible, le Royaume du Maroc a initié toute une série de réformes législatives et organisationnelles en vue d’élargir et de normaliser le champ des libertés et des pratiques démocratiques. A chacune des étapes, les partis politiques, les organisations syndicales et les ONG ont joué le rôle que leur confère la Constitution qui, dans son article trois stipule que "les partis politiques, les organisations syndicales, les collectivités locales et les chambres professionnelles concourent à l’organisation et à la représentation des citoyens".

Décrispée et libérée des blocages du passé, la société marocaine s’accoutume à vivre la "politique autrement". Réconciliés avec eux-mêmes et ayant intégré la réhabilitation de l’acte politique, les Marocains vivent, comme le disait un haut responsable politique, "un perpétuel mai 68". L’œuvre de rénovation accomplie en cinq années de règne, par SM Mohammed VI n’en est qu’à ses débuts, mais elle transforme progressivement et profondément la société marocaine.


Le nouveau concept d’autorité

Premier acte de cette transformation, le nouveau concept de l’autorité a été formulé trois mois après le début du règne de SM Mohammed VI. Cadre référentiel en rupture avec les méthodes du passé, il a reprécisé les diverses missions de l’Autorité avec pour objectif de mettre en œuvre une politique de proximité garantissant la protection des libertés individuelles et collectives, la préservation des droits des citoyens et réunissant les conditions requises par la consolidation de l'Etat de droit.

La mise en application de ce concept a nécessité la révision profonde d’un certain nombre de textes législatifs et réglementaires, afin de créer l’environnement propice à sa réussite. Dans le sillage de cette réforme, la mission des Walis (Préfets régionaux) a été redéfinie et réorganisée autour des questions économiques, avec une finalité sociale bien marquée.


Désormais, le rôle de l’appareil de l’Etat ne se limite plus à la seule gestion administrative. Il vise aussi à favoriser le développement économique. Le pari est de simplifier les procédures administratives pour faciliter et encourager les investissements générateurs d’activités à haut potentiel d’emplois et donc d’assurer plus de sécurité et de stabilité.


La démocratie participative


Révisé en 2002 en prévision des élections législatives et locales, le code électoral a introduit deux innovations majeures : de nouveaux modes de scrutin et l’abaissement de la majorité électorale à 18 ans pour permettre une meilleure participation de la jeunesse. La mise en place d’une liste nationale a favorisé une plus grande visibilité politique des femmes dont trente sont ainsi entrées au Parlement. Ces réformes ont fait des élections législatives du 27 septembre 2002, et locales du 12 septembre 2003 les scrutins les plus transparents de l’histoire électorale du Maroc. Le processus n’en est encore qu’à ses débuts et doit être testé sur plusieurs échéances, mais il a le mérite d’avoir installé le Maroc parmi les nations qui fondent leur choix sur l’engagement effectif et libre de leurs populations.

Dans le même souci de favoriser la participation citoyenne, le Code de la Presse et celui des associations ont été révisés dans le sens d’une plus large liberté d’expression et d’une plus grande participation des organisations de la société civile à la vie socio-économique du pays.


Mais la vraie manifestation de la démocratie participative est celle qui s’exerce déjà à travers les collectivités locales auxquelles la réforme adoptée sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a conféré de larges prérogatives. La décentralisation, la déconcentration et la régionalisation, qui sont restées longtemps au stade de projets, sont devenues opérationnelles grâce à la dynamique déclenchée par le nouveau concept de l’autorité.

La rénovation de l’appareil judiciaire

La réforme de la justice, entamée au début des années 90 a connu une véritable impulsion une décennie plus tard dans le sens du renforcement de son autorité et de son indépendance.

La mise à niveau de ce secteur a principalement visé l’approfondissement de la démocratie, par la mise en œuvre de la règle de l’égalité de tous devant la loi, et par la création de juridictions spécialisées comme les tribunaux administratifs, les tribunaux de commerce et les tribunaux de la famille. La réforme a également porté sur le perfectionnement du code de procédure pénale, le renforcement de la protection des droits de la femme et de l’enfant, notamment à travers l’harmonisation de la législation nationale avec les conventions internationales ratifiées par le Maroc et, en particulier la Convention sur les Droits de l’Enfant et la Convention sur l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’égard des Femmes (CEDAW).


Autre réforme majeure et attendue de ce secteur, la suppression de la Cour Spéciale de Justice. L’abandon de cette juridiction a permis de rétablir le principe de l’égalité de tous les citoyens devant la justice ainsi que le respect du principe de l’indépendance du système judiciaire. La CSJ, créée au milieu des années soixante était spécialisée dans la répression des infractions relatives aux détournements de deniers publics, corruption et abus d’influence, et ce, selon une procédure exceptionnelle et dérogatoire au droit commun, en matière d’enquête, de poursuite, d’instruction et de jugement.


_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:53 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant


Le Plan D'autonomie Pour Le Sahara Marocain



Lien de Téléchargement Par Ici :



_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 11:54 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant


Le Plan Maroc Vert



Lien de Téléchargement Par Ici :



_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 12:01 (2010)    Sujet du message: Plan Azur Répondre en citant

Plan Azur
-----------
-------
----





 


Lien de Téléchargement Par Ici :





 

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 12:05 (2010)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours Répondre en citant


Plan « Halieutis » : une nouvelle stratégie de développement du secteur halieutique au Maroc
    

   

La vertueuse dynamique de la planification stratégique qui couvre, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’ensemble des secteurs de l’économie marocaine a gagné également le secteur halieutique national.

En effet, le secteur de la pêche au Maroc vient d’être doté d’une nouvelle stratégie de développement à l'horizon 2020 baptisée « Halieutis». Halieutis est une stratégie intégrée, ambitieuse et globale. Elaborée conformément aux orientations stratégiques de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, elle vise la mise à niveau et la modernisation des différents segments du secteur de la pêche ainsi que l'amélioration de sa compétitivité et de sa performance.

Le Souverain a présidé, mardi 29 septembre, la cérémonie de présentation de cette nouvelle stratégie du secteur halieutique, organisée dans le cadre des travaux du Conseil Supérieur Halieutique.

Cette grande stratégie de développement du secteur entend ériger le secteur en un véritable créneau de développement du Royaume. Elle ambitionne de valoriser de façon pérenne la richesse halieutique marocaine et de tripler le PIB du secteur d'ici 2020 pour en faire un véritable moteur de croissance pour l'économie marocaine. Elle vise ainsi à augmenter le nombre des emplois directs à 115.000 contre 61.650 actuellement et à accroître la valeur des exportations des produits de la mer à plus de 3,1 milliards de dollars contre 1,2 milliard en 2007.

Le plan " Halieutis " prévoit la concrétisation d'un certain nombre de projets phares de transformation et de valorisation des produits de la mer, avec à leur tête la création de trois pôles de compétitivité, à savoir Tanger, Agadir, et Laâyoune-Dakhla, devant mobiliser des investissements de neuf milliards de DH.

La nouvelle stratégie halieutique procède d'une vision sectorielle prospective et intégrée. Elle s’appuie sur trois principaux axes déclinés sous forme de projets, à savoir l'exploitation durable des ressources et la promotion d'une pêche responsable impliquant les pêcheurs considérés également comme acteurs majeurs de développement du secteur, le développement d'une pêche performante et de qualité, et le renforcement de la compétitivité à même de conquérir de nouveaux parts de marché tant au niveau national que mondial.

Les trois axes de la stratégie halieutis se déclinent en 16 projets : quatre projets concernent la durabilité, quatre projets portent sur la performance, trois projets relatifs à la compétitivité et cinq projets transversaux concernant les actions prévues pour l’encadrement du secteur.

En outre, Halieutis a mis l’accent sur un volet important à savoir la gouvernance du secteur· Ainsi, sur le plan institutionnel, elle a prévu la mise en place d’une gouvernance publique forte et mobilisatrice pour moderniser le secteur halieutique.

L’objectif ultime étant la mise en place d’un système de gouvernance sectorielle permettant un transfert de pouvoir graduel aux régions et au secteur privé. En parallèle, un travail d’organisation du secteur est lancé à travers l’organisation de la représentation professionnelle et l’encouragement d’une interprofession. Ce faisant, le secteur de la pêche marocaine bénéficiera certainement d’une synergie des efforts et d’une bonne gouvernance à la fois nationale, régionale et locale de nature à fédérer tous les opérateurs autour des décisions majeures bénéfiques pour la gestion et le développement du secteur. Le système de gouvernance sectorielle vise également la mise en place d’un dialogue transparent et efficace entre le gouvernement et les professionnels du secteur de la pêche.

Deux conventions de partenariat ont été signées entre les départements ministériels concernés et plusieurs acteurs institutionnels portant sur la promotion des activités de pêche et le développement des infrastructures y afférentes.
La première convention concerne le contrat de performance de l'Office National des Pêches (ONP) au titre de période 2009-2012. Pour ce qui est de la deuxième convention, elle porte sur la concession des ports de pêche en faveur de l'ONP.`

A travers cette nouvelle stratégie le Maroc a mis les jalons d’une excellente relance du secteur halieutique marocain. Ainsi, sous l’impulsion Royale, ce secteur vient de négocier un tournant décisif et historique au niveau de son développement et de sa gouvernance.

Halieutis est bel et bien un plan de grandes espérances, une stratégie de grandes ambitions avec une feuille de route bien tracée pour le développement et la modernisation du secteur de la pêche au Maroc. L’objectif ultime est de faire de ce secteur un moteur de croissance pour l'économie marocaine.


_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:16 (2010)    Sujet du message: Stratégie Nationale pour la Société de l'Information et de l'économie Numérique "Maroc Numeric 2013" Répondre en citant


Stratégie Nationale pour la Société de l'Information et de l'économie Numérique "Maroc Numeric 2013"





     
Lien de Téléchargement Par Ici  : 
   


 
     


     
 
_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:19 (2010)    Sujet du message: Le Pacte de Bonne Gestion dans la Fonction Publique Répondre en citant


Le Pacte de Bonne Gestion dans la Fonction Publique




   
Lien de  Téléchargement Par Ici  : 
 

     
 
_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:19 (2010)    Sujet du message: Charte de l'Environnement Répondre en citant


" Charte de l'Environnement "



PRĒAMBULE
  

Conformément aux préceptes de l’Islam qui engagent l’Homme sur Terre à la préservation de la vie humaine, à la protection de l’environnement et à l’utilisation des ressources naturelles avec modération et à bon escient ;

Considérant que la solidarité constitue l’un des piliers fondamentaux de la cohésion sociale du Royaume du Maroc, inséparable de ses valeurs traditionnelles et contemporaines, et garante du bien être individuel et collectif, pour les générations actuelles et futures ;

Considérant que le développement humain est indissociable des préoccupations environnementales ;

Considérant que le Royaume du Maroc est riche d’un patrimoine naturel et culturel, exceptionnel et diversifié, source irremplaçable de vie et d’inspiration, et dont les composantes et spécificités doivent être protégées et valorisées pour les générations actuelles et futures ;
Considérant que le Royaume du Maroc est exposé à des vulnérabilités naturelles qui appellent une gestion rationnelle des ressources naturelles et des espaces ;

Considérant que le Royaume du Maroc subit des changements dont il ne peut maîtriser les causes et pour lesquels il doit consacrer plus de moyens pour en limiter les effets, comme par exemple les changements climatiques ;
Considérant que la dégradation croissante du patrimoine naturel et culturel est réelle et qu’il en résultera, si des mesures urgentes ne sont pas prises, une détérioration continue de l’environnement de la santé et de la qualité de vie des Marocains ;

Rappelant que le Royaume du Maroc est pleinement engagé et contribue activement aux efforts déployés en matière d’environnement et de développement durable par la Communauté internationale, à la mise en œuvre de la Déclaration de Rio, à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement définis par les Nations Unies, et à la coopération Sud-Sud, qu’Il adhère à plusieurs Conventions internationales dont celles sur la biodiversité,désertification, et qu’Il contribue à l’amélioration de la gouvernance environnementale internationale ;
Attendu qu’il y a lieu de consacrer dans la présente Charte les droits et devoirs environnementaux, ainsi que les principes et valeurs de développement durable, afin que ces droits et valeurs soient garantis et mieux protégés contre toute atteinte ;

Attendu que l’exercice des responsabilités doit s’inscrire dans la promotion du développement durable alliant le progrès social et la prospérité économique avec la protection de l’environnement et ce, dans le respect des droits, devoirs, principes et valeurs prévus à la présente Charte ;
Attendu que, même si la réalisation des objectifs de la présente Charte incombe avant tout aux Pouvoirs Publics, toute personne doit être consciente de ses devoirs et des recours correspondants ;

La présente Charte, appelée de ses vœux par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le Discours du Trône de 2009, a pour dessein de :

- créer une dynamique nouvelle et réaffirmer que la préservation de l’environnement doit être une préoccupation permanente de tous les Marocains dans le processus de développement durable du Royaume ;

- rappeler à cet effet les principes fondamentaux du développement durable et de l’environnement, dont la mise en œuvre est déterminante pour consolider tous les acquis du Royaume ;

- définir en conséquence les responsabilités individuelles et collectives de tous les Marocains, afin qu’ils se mobilisent selon leurs activités.



DROITS ET DEVOIRS
  
Droits environnementaux


Toute personne a le droit de vivre dans un environnement sain, qui assure la sécurité, la santé, l’essor économique, le progrès social, et où sont préservés le patrimoine naturel et culturel, et la qualité de vie.
Garantie des droits

La présente Charte garantit les droits qui y sont énoncés.
Devoirs environnementaux


Toute personne, physique ou morale, a le devoir de protéger et de préserver l’intégrité de l’environnement, d’assurer la pérennité du patrimoine naturel et culturel, et d’améliorer la santé et la qualité de vie.



VALEURS ET PRINCIPES
  

Le développement durable

Le développement durable doit être une valeur fondamentale de la société marocaine.
Sont notamment assimilés au développement durable les valeurs et principes de la présente Charte.

Le progrès social

Le progrès social de la Nation, composante du développement durable, est indissociable de la protection de l’environnement.

Il repose notamment sur la solidarité sociale, inter-générationnelle et spatiale, sur la participation de la femme à la vie économique, sociale et politique, sur l’éducation et la formation des jeunes, et sur le développement des Collectivités Locales.

La préservation et la valorisation du patrimoine naturel et culturel

Le patrimoine naturel et culturel, reflet de l’identité nationale, doit être préservé en tenant compte de sa diversité et de sa fragilité. Il doit être mis en valeur pour en assurer la pérennité.

L’éducation et la formation

Conformément aux dispositions de la présente Charte, l’éducation doit se faire par des programmes de sensibilisation, par un cursus académique approprié, et par la formation en matière d’environnement et de développement durable.

La préservation et la protection de l’environnement

La préservation et la protection de l’environnement doivent comporter des aspects normatifs, préventifs, curatifs et dissuasifs.

La mutualisation des moyens

Les Pouvoirs Publics, les Parlementaires, les Elus locaux, ainsi que les Entreprises privées, sont appelés à intégrer la composante environnementale dans la programmation et la mise en œuvre des politiques concertées de manière à garantir la protection et la préservation de l´environnement et à assurer un développement durable dans l´exploitation des ressources et l´utilisation des espaces du territoire national.

L’accès à l’information

L’accès à l’information environnementale détenue par toute personne doit être respecté pour assurer l’accomplissement des objectifs de la présente Charte. La participation

La participation au processus de prise de décisions engagé par les institutions publiques et privées en matière d’environnement et de développement durable est garantie par la présente Charte.

La recherche-développement

La recherche-développement, ainsi que la diffusion et la valorisation de ses résultats, sont favorisées pour stimuler l’innovation scientifique et encourager les technologies appropriées à la préservation de l’environnement et au développement durable.

La production et la consommation responsables

Les modes de production et de consommation devraient être responsables grâce à une économie efficace, performante, innovante et soucieuse de la préservation de l’environnement.

La précaution

L’approche de précaution devrait être préconisée face aux risques écologiques et sociétaux insuffisamment connus, par le biais d’expertises de manière à mieux les connaître, les évaluer et les cerner par les mesures adéquates.

La prévention

L’approche de prévention des atteintes que toutes activités sont susceptibles de porter à l’environnement doit être adoptée.

Cette approche nécessite l’évaluation régulière des impacts et des risques, ainsi que la mise en œuvre de mesures les supprimant ou les minimisant.

La responsabilité

Toute personne ayant causé un dommage à l´environnement doit supporter la réparation du préjudice, le cas échéant réhabiliter le milieu endommagé, et ce conformément aux procédures et conditions de la législation en vigueur.

ENGAGEMENTS
  

Les Pouvoirs Publics sont appelés à renforcer le dispositif législatif et réglementaire national en matière d’environnement et de développement durable ainsi que les mécanismes de sa mise en œuvre, de son suivi et de son contrôle.

Les Collectivités Locales s’engagent à prendre des mesures et des décisions concertées qui garantissent la protection et la préservation de l’environnement de leurs territoires respectifs.

Elles sont également appelées à élaborer et à mettre en œuvre des programmes intégrés qui sont à même d’assurer la pérennité des ressources naturelles et culturelles.

La Société Civile, et notamment les Organisations Non Gouvernementales, sont appelées à contribuer à la prise en charge sociétale du développement durable et de la protection et de la préservation de l´environnement.



  

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:20 (2010)    Sujet du message: Le Statut Avancé Répondre en citant


Le Statut Avancé



Lien de Téléchargement Par Ici :



_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:26 (2010)    Sujet du message: « stratégie 2020 de développement rural » Répondre en citant


« Stratégie 2020 de développement rural »





Lien de Téléchargement Par Ici :


 

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:41 (2010)    Sujet du message: CHARTE NATIONALE D’EDUCATION ET DE FORMATION Répondre en citant


CHARTE NATIONALE D’EDUCATION ET DE FORMATION



Lien de Téléchargement Par Ici :


 
 

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Lun 29 Mar - 15:55 (2010)    Sujet du message: Tourisme et perspectives de développement au Maroc Répondre en citant



Tourisme et perspectives de développement au Maroc



Lien de Téléchargement Par Ici :

 
 
   

_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:43 (2016)    Sujet du message: Quelques Thèmes à Préparer Pour le Concours

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Les Concours -> Concours d'accès au Cycle Normal de l'Institut Royal de l'Administration Territoriale : IRAT Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Le Droit Public Marocain Vous Souhaite une Bonne Navigation Mĭnisterĭārĭus Săpĭens