§ Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي :: Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc
Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion

Recherche personnalisée

Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Le Droit Public Marocain -> Actualités Nationales et Internationales : الأخبار الوطنية و الدوليـــة
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

ghoudhane

Membre V.I.P
Membre V.I.P

Hors ligne



Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 173
Date de naissance: 11/10/0074
Sexe: Féminin
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 21:49 (2013)    Sujet du message: Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc Répondre en citant

L’investissement d’un milliard d’euros remis en cause Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc




Le constructeur français Renault juge incomparables ses projets en Algérie et au Maroc dans la fabrication de voitures. « Nous parlons de deux business‑modèle différents », a affirmé ce mercredi 9 janvier à Alger Christel Galbrun, directrice stratégie‑plan et partenariat pour la région Euromed Afrique chez Renault. En Algérie, a‑t‑elle précisé au cours d’une conférence de presse, il s’agit d’un projet en partenariat avec le gouvernement algérien pour développer la sous‑traitance et essayer de développer l’industrie.

L’usine algérienne de Renault qui sera implantée à Oran produira à terme 75 000 véhicules par an, qui seront destinés « principalement au marché local », ajoute‑t‑elle.  Au Maroc, Renault a décidé d’investir un milliard d’euros dans une usine d’une capacité de 400 000 voitures par an destinées en majorité à l’exportation.

 

Au Maroc, la situation est différente, remarque naturellement Mme Galbrin, qui rappelle que l’industrie automobile existait déjà dans ce pays. « L’usine de Casablanca existait depuis 40 ans. On est dans une configuration différente qui nous a permis, un jour, de faire Tanger, qui est une usine d’exportation », soutient‑elle. Les comparaisons entre le projet de Tanger et celui d’Oran ont été faites de manière « primaire », juge de son côté, Bachir Dehimi, président du directoire de la SGP Equipag, qui a piloté le projet d’implantation de Renault en Algérie. « Ce n’est pas le nombre qui prime ni l’investissement, c’est la configuration du projet qui peut déterminer ce qui le différencie d’un autre », lance‑t‑il avant d’ajouter qu’il est impossible de « faire des comparaisons avec le peu d’éléments dont on dispose ». Le projet de Renault en Algérie n’a donc pas livré tous ses secrets et reste entouré d’une opacité totale.

 

 

Pas d’investissement d’un milliard d’euros 

 

Les intervenants sont revenus également sur le montant de l’investissement pour la réalisation du projet. Il est de 50 millions d’euros pour la réalisation de la première tranche du projet liée au montage. « On a étalé l’investissement en fonction de ces étapes, la première est autour de 50 millions d’investissement, les suivantes sont autour de plusieurs centaines de millions d’euros », précise Arnaud Jaeger de Renault.

 

L’information portant sur un investissement d’un milliard a déjà été  « démentie » par le ministre de l’Industrie Chérif Rahmani, selon M. Dehimi. « Ce chiffre n’a jamais été prononcé », dit‑il en insistant sur le fait que l’investissement dans son projet n’est pas fait par Renault mais par la société commune, Renault Algérie production. « Renault est un actionnaire dans la société, il apporte donc sa part dans le capital social qui est de 49 % », souligne‑t‑il, sans donner le montant exact de cet investissement.

 

 

Création de 500 emplois

 

L’usine Renault Algérie production va commencer par créer 500 emplois selon Bachir Dehimi. « On va commencer par 500 et on peut aller à terme à 10 000 emplois », dit‑il. Un centre de formation sera dédié à tous les métiers de l’automobile, selon lui.        


         


 http://www.tsa-algerie.com/economie-et-business/renault-juge-incomparables-ses-usines-en-algerie-et-au-maroc_23355.html

 
_______________
de deux choses lune l'autre c'est le soleil


Revenir en haut

Publicité







MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 21:49 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

lunechen

Néophyte En Droit
Néophyte En Droit

Hors ligne



Inscrit le: 30 Déc 2013
Messages: 10
Date de naissance: 03/02/1992
Sexe: Féminin
猴 Singe Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 07:22 (2014)    Sujet du message: Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc Répondre en citant

La saint -valentin est venu ,et pour les hommes ,il y a aussi les cadeaux,est-ce que vous voulez savoir ?Jeter un œil à cadeaux saint-valentin pour homme  Mr. Green mouza

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:59 (2016)    Sujet du message: Renault juge incomparables ses usines en Algérie et au Maroc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Le Droit Public Marocain -> Actualités Nationales et Internationales : الأخبار الوطنية و الدوليـــة Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Le Droit Public Marocain Vous Souhaite une Bonne Navigation Mĭnisterĭārĭus Săpĭens