§ Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي :: Sahara : La manipulation du RFK Center et Kennedy totalement
Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion

Recherche personnalisée

Sahara : La manipulation du RFK Center et Kennedy totalement

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Le Droit Public Marocain -> Le Sahara Marocain : الصحـــــــــراء المغربيـــة
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

ghoudhane

Membre V.I.P
Membre V.I.P

Hors ligne



Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 173
Date de naissance: 11/10/0074
Sexe: Féminin
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 07:41 (2012)    Sujet du message: Sahara : La manipulation du RFK Center et Kennedy totalement Répondre en citant

Kennedy clan on wrong side of Moroccan human-rights battle


  
Two scions of the Kennedy clan went to Morocco recently and came away with a breathless tale of police brutality against separatists. The problem? The separatists represent the Polisario Front, a brutal rebel group linked to al-Qaida and drug smugglers.Their first-hand account, which was published by The Huffington Post, doesn’t mention that their radical chic tour continued to the Polisario Front’s remote Saharan camps in Southern Algeria, where the rebels used the naïve Kennedy women for all the propaganda value they could wring out of them.
Kerry Kennedy is the seventh child, out of 11, of former Senator Robert F. Kennedy, but she has worked the hardest to invoke her father’s name for fame and glory. (Sen. Kennedy was slain by a Palestinian gunman, Sirhan Sirhan, in 1968 while campaigning for president.)
She served as executive director of the Robert F. Kennedy Memorial until a 1995 dispute ended her involvement, and as honorary president of the Robert F. Kennedy Foundation of Europe. But Kerry Kennedy is best known for running the Robert F. Kennedy Center for Human Rights, which she launched in 1988.
She and the RFK Center seem to specialize in documenting the human rights abuses of America’s allies, ranging from El Salvador and South Korea to the first nation in the world to recognize America’s independence, Morocco. Ms. Kennedy has done some good work documenting genuine abuses in Sudan, China and Burma. But now America’s allies from the Cold War and the war on terror seem to be of particular interest.
Even if Kennedy’s stories need to be exaggerated a little.
Mariah Kennedy-Cuomo, age 17, was the other Kennedy on the Morocco trip. Mariah’s mother, Kerry, was married to Andrew Cuomo from 1990 to 2005.
Ads by Google




Read more: http://dailycaller.com/2012/08/30/kennedy-clan-on-wrong-side-of-moroccan-hu…




Daily Caller: Si Kerry Kennedy veut défendre la cause des droits de l’Homme, elle devrait s’intéresser plutôt aux abus perpétrés dans les camps de Tindouf
Si la présidente de la Fondation Robert F. Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme, Kerry Kennedy, veut vraiment défendre la cause des droits de l’Homme, elle devrait s’intéresser plutôt aux abus perpétrés dans les camps de Tindouf par le Front « Polisario », ce groupe séparatiste « aux méthodes brutales lié à Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique », écrit jeudi le journal américain Daily Caller.
En prenant fait et cause pour les séparatistes, Mme Kennedy « s’érige en chantre d’un groupe aux liens avérés avec des mouvements terroristes, qui appellent à la guerre contre les Etats Unis, ainsi qu’avec des réseaux de trafiquants de drogue qui nourrissent de la haine aux peuples civilisés », souligne Richard Miniter, auteur de cet article.
Pour cet auteur de bestsellers sur la liste du New York Times dont « Shadow War » (Guerre d’Ombres) et « Losing Ben Laden » (Perdre Ben Laden), Mme Kennedy, qui a visité récemment les provinces du sud avant de se rendre dans les camps de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie, est « manipulée par le Polisario à des fins propagandistes », regrettant la « naïveté » dont fait preuve, à cet égard, la Présidente de la Fondation Kennedy.
Richard Miniter rappelle, d’autre part, que le Maroc, « premier pays à reconnaitre la jeune république américaine », est un allié des Etats Unis dans la guerre contre le terrorisme et des groupes qui s’en réclament, comme AQMI, « convaincu, entre autres, d’une tentative d’attentat contre l’ambassade US à Bamako (Mali) », et d’enlèvements de ressortissants européens qu’il échange contre des rançons juteuses.
En faisant preuve d’un manque d’objectivité et d’un parti pris flagrant lors de sa visite dans les provinces du sud, Mme Kennedy a montré peu d’égard aux droits inaliénables et irréfragables des Sahraouis unionistes et du Maroc, « cet allié de la première heure », déplore l’auteur de l’article, en appelant la Présidente de ladite Fondation à jeter un regard inquisiteur sur le trafic de cocaïne et d’autres drogues illégales transitant par l’Afrique de l’Ouest pour être ensuite écoulées dans les villes « de nos alliés au sein de l’OTAN ».
« Le lien a été maintes fois établi entre ces réseaux de trafic de drogue, AQMI et le Polisario qui a accueilli Mme Kerry Kennedy dans les camps de Tindouf », fait-il observer, ajoutant que des éléments séparatistes « avaient fourni armes et bases de retrait aux militants de la nébuleuse terroriste dans la région, selon des rapports internationaux ».
Si la Fondation Robert F. Kennedy est mue par une « vraie volonté » de défendre les droits de l’Homme, les camps de Tindouf « constituent un cas d’école en matière d’abus de tous genres contre la dignité humaine », fait-il remarquer, rappelant avoir visité en 2010 ces prisons à ciel ouvert, au sud-ouest de l’Algérie, où il a rencontré un jeune artiste ayant subi les formes les plus humiliantes de torture à Rabouni. Miniter affirme avoir aussi rencontré Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, également torturé pour avoir osé se prononcer en faveur du plan marocain d’autonomie au Sahara.
Les abus perpétrés par les milices du « Polisario », déplore-t-il encore, ont lieu dans un contexte de déni de la liberté d’expression et de mouvement, dans un environnement marqué par le culte de la personnalité et la dictature de Mohamed Abdelaziz, chef des séparatistes
 http://achnoo.com/2012/08/30/daily-caller-si-kerry-kennedy-veut-defendre-la-cause-des-droits-de-lhomme-elle-devrait-sinteresser-plutot-aux-abus-perpe



_______________
de deux choses lune l'autre c'est le soleil


Revenir en haut

Publicité







MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 07:41 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Le Droit Public Marocain -> Le Sahara Marocain : الصحـــــــــراء المغربيـــة Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Le Droit Public Marocain Vous Souhaite une Bonne Navigation Mĭnisterĭārĭus Săpĭens