§ Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي :: Police administrative en France et Partout dans le monde !!
Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion

Recherche personnalisée

Police administrative en France et Partout dans le monde !!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Les Disciplines de Droit Public Marocain -> Le Droit Administratif Marocain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Mĭnisterĭārĭus Săpĭ

Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur

Hors ligne



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 1 563
Localisation: Casablanca - Royaume du Maroc -
Sexe: Masculin
Honneur de Partage:
Honneur de Générosité:

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 15:17 (2008)    Sujet du message: Police administrative en France et Partout dans le monde !! Répondre en citant

La police administrative est l'activité administrative qui vise à prévenir les troubles à de l'ordre public, distincte de la police judiciaire.


    * 1 La notion d'ordre public
    * 2 Police administrative et police judiciaire
    * 3 Caractéristiques de la police administrative
    * 4 Les titulaires du pouvoir de police
    * 5 Les limites du pouvoir de police
    * 6 Bibliographie



La notion d'ordre public

La police administrative est définie par le but d'ordre public qui est selon l'article L.22-12-2 du Code général des collectivités territoriales d'assurer "le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique". La sûreté renvoie à la limitation des désordres, la sécurité à la limitation des risques d'accidents, la salubrité à la limitation des risques de maladie. Le bon ordre est une notion moins précise qui a permis d'étendre le champ d'application de la police administrative en prenant en compte l'immoralité, l'esthétique et la protection des individus contre eux même.

Initialement, le juge administratif n'acceptait de prendre en compte l'immoralité que si celle-ci risquait de provoquer un désordre matériel. Elle accepte aujourd'hui de prendre en compte la moralité notamment pour le cinéma (C.E 18 décembre 1959, Sté des films Lutetia) si cela est justifié par des circonstances locales. La moralité est également contrôlée par le biais du respect de la sauvegarde de la dignité humaine depuis l'arrêt Commune de Morsang sur Orge; Ville d'Aix-en-provence (C.E. 27 octobre 1995) à propos du "lancers de nains".

Le Conseil d'État prend également en compte les préoccupations d'esthétique (C.E. 2 août 1924, Leroux).

Enfin, il a été admis la légalité des actes de police administrative visant à protéger les individus contre eux même (C.E. 22 janvier 1982 Auto défense et C.E. 9 juillet 2001, Préfet du Loiret).


Police administrative et police judiciaire

La police judiciaire est chargée de constater une infraction déterminée ou d'en rechercher (ou arrêter) les auteurs. Elle a donc un but repressif qui s'oppose au but préventif de la police administrative.

La distinction est essentielle pour la compétence contentieuse qui relèvera tantôt du juge administratif tantôt du juge judiciaire, ainsi que pour la responsabilité qui est plus facilement engagée par les activités de police administrative.

La distinction entre les deux est cependant parfois délicate. En effet, elle est souvent exercée par les mêmes agents (policiers, gendarmes) et une opération de police administrative peut se transformer en opération de police judiciaire. Ainsi, des policiers qui procèdent à des fouilles à corps à l'entrée d'un stade le font dans le cadre de leur pouvoir de police administrative (prévention des violences), mais s'ils trouvent des stupéfiants sur un supporter, son arrestation constituera une opération de police judiciaire (poursuite d'une infraction). Ou inversement une opération de police judiciaire peut se transformer en opération de police administrative. On peut citer par exemple l'enlèvement et la mise en fourrière d'un véhicule (opération de police judiciaire) puis à partir de la mise en fourrière, on a la gestion du véhicule (opération de police administrative).


Caractéristiques de la police administrative

La police administrative se manifeste par l'édiction de prescriptions unilatérales. Ce peut être des décisions administratives réglementaires (décrets, arrêtés,...) ou individuelles (autorisation individuelle, visa ou licence d'exploitation, permis, contrôle d'identité, fouille à corps,...). Le pouvoir de police ne peut pas être concédé à un particulier.

Le pouvoir de police administrative peut être général ou spécial ; dans ce cas, il ne s'applique qu'à certaines catégories de personnes (étrangers,...), certains lieux (gares, aéroports,...), certaines activités (chasse, pêche, cinéma,...).

L'administration a le devoir d'exercer son pouvoir de police mais son refus n'est illégal que si de ce refus à entraîné à un manquement à ses obligations légales de maintient de l'ordre public. On peut noter également que le refus de prendre une mesure de police n'a pas à être motivé, qu'une mesure de police n'est jamais créatrice de droits et peut donc toujours être retirée, et que l'administration n'engage sa responsabilité qu'en cas de faute lourde.


Les titulaires du pouvoir de police

Le pouvoir de police est répartie entre plusieurs titulaires.

le Premier ministre en sa qualité de titulaire du pouvoir réglementaire général (article 37 de la Constitution du 4 octobre 1958) exerce le pouvoir de police au niveau national (C.E 8 août 1919 Labonne). Les autorités de police spéciale sont différentes : ainsi, c'est le ministre de la culture qui est chargé de la police du cinéma ; le ministre de l'intérieur, la police des étrangers.

Le président du conseil général est une autorité de police depuis la loi du 2 mars 1982 dans le domaine de la circulation sur les routes départementales hors agglomération.

Le préfet est l'autorité de police au niveau départemental. Pour la circulation sur les routes nationales hors agglomération mais surout pour de nombreuses polices spéciales (chasse, pêche, environnement, sanitaire, et par son contrôle de la police municipale.


Les limites du pouvoir de police

Le pouvoir de police doit être limité pour préserver les libertés individuelles et collectives. Des limites ont été dégagées par la jurisprudence qui les a tempérés selon les circonstances et la valeur de la liberté protégée. Ces limites sont faites par un contrôle juridictionnel, des buts, des motifs et des moyens.

Ces limites peuvent parfois parfois être profondément allégées notamment lors de l' état de siège et l'état d'urgence

Source
_______________
Mĭnisterĭārĭus Săpĭens
Je Vous souhaite une bonne navigation dans cet éden de Droit Public à la Marocaine

Rejoignez Notre Groupe Facebook



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Publicité







MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 15:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

el 3oukaze

Néophyte En Droit
Néophyte En Droit

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 18:48 (2008)    Sujet du message: Police administrative en France et Partout dans le monde !! Répondre en citant

tré bon bolot

Revenir en haut

achraf

Membre V.I.P
Membre V.I.P

Hors ligne



Inscrit le: 01 Fév 2010
Messages: 147
Mention Assez Bien ::

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 10:22 (2010)    Sujet du message: Police administrative en France et Partout dans le monde !! Répondre en citant

merci

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:48 (2016)    Sujet du message: Police administrative en France et Partout dans le monde !!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de Droit Public Marocain : منتدى القانون العام المغربي Index du Forum -> Les Disciplines de Droit Public Marocain -> Le Droit Administratif Marocain Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Le Droit Public Marocain Vous Souhaite une Bonne Navigation Mĭnisterĭārĭus Săpĭens